Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

L’idée a germé d’une rencontre entre Pascale BERNARD et Evelyne CHRISTOLOMME.

 

Face au contexte : professions éparpillées, statuts juridiques inadaptés ou dévoyés, des besoins de la population grandissants et des solutions mal connues, nous constatons les insuffisances du statut associatif et décidons de réunir les professionnels. Après avoir jeté sur le papier notre « UTOPIA », un écrit délibérément rêveur et de grandes dimensions, nous lançons les invitations à la première réunion participative par le biais d’un journal local gratuit «Ma Bastide », dans le « Dauphiné libéré » et par mailing

Nous lançons des invitations par l’intermédiaire des journaux : « La Tribune » et « Ma Bastide »

La 1ère réunion a eu lieu le 8 novembre 2013. Le tour de table a révélé un large panel de professions : psychothérapeute, psycho-praticienne, expertise environnement, consultant développement valeurs en accessibilité universelle, commerçante dans les produits bien-être, bioénergie, esthéticienne, massage, somato-thérapeute, coach, responsable service à domicile, naturopathe, relaxologue plantaire, sophrologue, photographe et créateur d’un photo-langage, formatrice conseil en image/coiffeuse. .D’autres professions se sont ajoutées à cette liste lors des réunions suivantes. Des associations de personnes diabétiques ou d’aide à domicile, ligue contre le cancer se sont manifestées et sont intéressées par le projet.

Certains professionnels travaillent déjà en réseau avec ABE, dans d’autres associations, au sein d’une coopérative multi-activité, ou autour d’un local au Centre de Bien être de Vals les Bains.

Les personnes intéressées proviennent d’un secteur couvrant le triangle : Les Vans, Privas, Montélimar.

 

Une dizaine de réunions publiques ont été menées entre novembre 2013 et juin 2015. De nombreux groupes de travail en petits comités ont eu lieu. Une cinquantaine de professionnels a participé aux réunions.

 

L’association « Bien-être, Santé, Créativité » a été créée 22 mai 2014

 

Nous avons  observé que le modèle coopératif correspondait à de nombreuses aspirations et attentes des professionnels, construit une philosophie et approfondie de nombreuses questions.

 

La principale interrogation concernait les revenus. : Nous avons alors imaginé répondre à des besoins non satisfait, en proposant des prestations groupées.

 

Les partenaires du projet

Des partenaires et personnes ressources : - URSCOP - COPEA - POLLEN SCOP- AME SUD -

Associations les ateliers du Bien Etre - Association "Vivre Bien EFT Rhône Alpes"-Association "J'agrandis ma vie !" Dr Anne-Marie PIFFAUT (auteur de différents ouvrages concernant la psychosomatique)

Leçons Apprises

A. Les réunions organisées sont à considérer comme une étude de marché. Nous avons employé des outils et techniques permettant à chaque professionnel d’exprimer ses besoins et ceux de ses clients. Chaque réunion faisait l’objet d’un compte rendu, validé à la séance suivante.

 

B. Les professionnels « artistiques » ont très peu participé aux réunions mais nous avons eu de nombreux échanges au hasard des marchés régionaux.

 

C. Nous avons consigné et créer du lien entre les idées et défini les grandes orientations du projet, puis des objectifs que nous avons priorisés et consignés dans un document que nous avons appelé « La Charte ».

 

D. Le système coopératif est méconnu, nous avons donc passé beaucoup de temps à expliquer le fonctionnement d’une CAE.

 

E. L’adhésion à une coopérative entraîne des coûts supplémentaires. Les professionnels travaillent pour la plus part en autoentrepreneur ou sous statut associatif. Les solutions trouvées pour pallier à cela, ont été :

- la réalisation du projet commun pour provoquer une hausse de leur activité

- la mise en commun de moyens les autorisant à consacrer leur temps au cœur de leur métier.

 

F. L’esprit coopératif n’est pas inné, le projet commun permet aussi, en travaillant ensemble, à participer à une cohésion

 

 

L’association « Bien-être Santé Créativité »  a été créé le 17 mai 2014 en amont, d’une société coopérative visant à regrouper les professionnels du bien être, de la santé, de l'artisanat créatif, art de Drôme, Ardèche et de leur permettre de travailler sous statut d'Entrepreneur/Salarié.

Dans l'attente, elle aide les professionnels a démarrer leur activité 

Elle est aussi un organisme de formation agrée DATADOCK , depuis 2020.

Nos formations peuvent être prises en charges par des organismes financeurs.

Elle propose  des  prestations  groupées  pour un public à la recherche d’un interlocuteur unique et de garantie en thèmes de qualité, valeur et éthique. 

Notre large panels de prestations nous permet d'intervenir auprès de différents publics: des institutions de la petite enfance à la fin de vie.

 

Les chemins menant au "bien-être" ou "mieux-être" sont nombreux. 

 Le Bien-être amène santé, créativité et inversement. C'est pourquoi nous avons choisi de lier les métiers de l’art, de l'artisanat créatif et ceux liés à la nature pour compléter nos prestations.